Bilan de compétences ou VAE ?

Le Bilan de Compétences et la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) sont 2 dispositifs de la Formation Continue. Ils sont donc accessibles à tous les actifs, soit au titre du Plan de Développement de compétences, soit au titre du CPF (Compte Personnel de Formation).

L'Opérateur de compétences (OPCO) de votre branche professionnelle peut également abonder ce financement selon votre situation.

Bilan de compétences ou VAE : par quoi vaut-il mieux commencer ?

Faut-il entreprendre un bilan de compétences pour commencer une VAE ?
Le bilan de compétences peut se concevoir comme une prestation d'orientation : le salarié peut ainsi dégager et valoriser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations.
Il n'est pas indispensable d'avoir réalisé un bilan avant d'entreprendre une démarche de VAE. Toutefois, c'est un atout supplémentaire pour donner les plus grandes chances de succès à une démarche de VAE.

La VAE se distingue du bilan de compétences sur 3 points :

1. Les objectifs respectifs. Le bilan de compétences est une démarche personnelle, contractuelle pour devenir « auteur de son projet ». Le projet professionnel étant considéré comme naturellement intégré dans un projet de vie. La V.A.E. est une démarche qui vise à démontrer une adéquation entre les acquis professionnels et les exigences des reconnaissances académiques avec la participation de référents professionnels. Elle ne prend pas en compte spécifiquement les aspirations profondes de l'individu et ne permet pas directement une réorientation.

2. L'intérêt pratique pour les demandeurs : Le bilan de compétences permet de définir et / ou de valider un projet. La VAE permet de faire reconnaître une expérience professionnelle d'un an minimum en vue de valider en totalité ou partiellement le diplôme du niveau et de la spécialité correspondant aux acquis liés à cette expérience.

3. Les conditions, les moyens et  la durée de leur déroulement : Le bilan de compétences se déroule généralement dans un centre de bilan spécialisé et dure maximum 24 heures. Quelques heures en plus permettront d'assurer le suivi du projet professionnel à l'issue du bilan. La VAE s'effectue de préférence dans un établissement d'enseignement ou avec l'aide d'un accompagnement. Elles font appel, outre au personnel qualifié de ces structures, aux enseignants et aux professionnels de divers secteurs socio-économiques en rapport avec les spécialités visées par les diplômes en jeu.

La formation et la Validation des acquis de l’expérience (VAE) peuvent être complémentaires.

La VAE peut être utilisée dans un premier temps avant la formation pour faire reconnaître les compétences. 
Et ainsi permettre :
•    d’alléger la durée d’une formation ;
•    de viser un diplôme d’un niveau supérieur.